Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 00:00

 

minis crêpes fourrées au poulet champignons et sauce blanche

 

Photo-553-copie-3.jpg

 

des  petites crêpes

250 g de farine

3 oeufs

500 ml de lait

1sachets de sucre vanillé

1 sachet de levure chimique

Mettre les oeufs et le sucre vanillé dans le bol du blender et fouetter à la vitesse 1. Ajouter la farine et la levure mélangée petit à petit en alternant avec le lait. Continuer de battre. Vous obtenez une pâte semi épaisse semi liquide mousseuse. La pâte est alors prête et la révolution vient du fait qu'il ne faut pas laisser reposer cette pâte Elle est prête de suite à l'emploi ;Mettre votre crêpière à chauffer. A l'aide d'un pinceau imbibé d'huile, graisser la crêpière et déposer une louche de pâte. Laisser cuire la première face et lorsqu'elle est cuite, retourner la crêpe à l'aide d'une spatule et faire cuire la seconde face.

De la béchamel

200 g de champignons

1 morceau de beurre

 Sel, poivre noir

: Couper les champignons en lamelles et les faire revenir dans une poêle avec le beurre.

Couper les morceaux de blancs de poulet en petits dés et les ajouter avec les champignons. Faire cuire à couvert tout doucement.

Entre temps, préparer une béchamel un peu liquide.

Laisser cuire le mélange poulet/champignons jusqu'à la cuisson complète du poulet

Ajouter alors la béchamel au mélange et bien mélanger.

Prendre la petite crêpe et ajouter au centre le mélange poulet champignons béchamel et la refermer en soudant bien les bords.

Faire recuire la crêpe dans une crêpière et déguster avec une salade

 

 

Photo-553-copie-3.jpg

 

 

Photo-554-copie-3.jpg

 

 

Photo-555-copie-2.jpg

 

 

A bientôt pour une nouvelle aventure culinaire

 

           Patmamy

Repost 0
Published by patmamy - dans crêpes
commenter cet article
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 00:00

 je crêpe,  tu crêpes, nous crêpons

pot-014.jpg

pour la pâte à crêpes 18**
140 gr de farine
1 oeuf
10 cl de  lait 1/2 écrémé
10 cl d'eau
1 cc d'huile
1 barre de chocolat 1**
un peu d'amandes effilées
2 poires en boîte

Mélanger les ingrédient au batteur et laisser reposer 2 heures.
Sur une feuille de cuisson dans une poêle téfal faire cuire les crêpes.
Couper en morceaux la poire en farcir la crêpe.
Mettre un peu d'amandes effilées.

pot-010.jpg

faire fondre le chocolat au micro onde et mettre une partie sur la poire.

pot-011.jpg

Fermer la crêpe et mettre encore un peu de chocolat par dessus.
Déguster sans attendre

pot-012.jpg

pot-013.jpg

pot-014.jpg

pot-015.jpg

pot-016.jpg

A demain pour une nouvelle aventure culinaire
           Patmamy

Repost 0
Published by patmamy - dans crêpes
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 00:00
L'Origine de la Chandeleur
La Chandeleur, dans l'esprit de tout le monde, c'est la fête de la crêpe.
Mais qui aujourd'hui connaît l'origine de cette fête bien sympathique?
 
CHANDELEUR, CA VIENT DE CHANDELIER ?

Oui, ou plutôt de chandelle. Une fois de plus, - rattachée maintenant aux festivités qui entourent la Nativité - la fête de la Chandeleur est liée à la LUMIERE. Mais aussi à la PURIFICATION, la FECONDITE, la PROSPERITE, toujours très proches dans les croyances et traditions.

D'ABORD LES ROMAINS

A l'époque romaine, on fêtait à cette date, vers le 15 février, le dieu de la FECONDITE Lupercus au cours des Lupercales, Lupercalia, jours de la fertilité, car c'était le début de la saison des amours chez les oiseaux ! et nous verrons par ailleurs qu'un certain Valentin, opposé aux romains, a son mot à dire le 14 février…

ENCORE LES CELTES !

Ensuite, il faut rappeler que l'on trouvait un rite lié à la PURIFICATION chez les Celtes, encore eux, ceux qui craignaient tant le noir et le froid au soir de la grande nuit d'Halloween. A l'inverse, l'hiver tirait à sa fin en février : la fête d'Imbolc le 1er février (à noter qu'ils avaient à nouveau un jour d'avance sur la fête catholique !) était fête de la purification de l'eau, pour s'assurer fertilité et fécondité avec le retour de la vie en cette fin d'hiver

ENSUITE LA NAISSANCE DE JESUS

Là tout se complique et beaucoup de catholiques ne savent plus trop de quoi il s'agit. Car le 2 février est officiellement aujourd'hui la "Purification de la Vierge". Mais Dieu a préservé Marie du péché originel, alors pourquoi cette purification?

En fait Marie se sait simple mère et elle est juive. Elle se conforme donc tout simplement à la loi de Moïse, car selon les rites hébraïques, la mère doit se présenter au temple avec son enfant nouveau-né. Jésus, enfant juif, est présenté au Seigneur au temple par ses parents 40 jours après sa naissance. On fait le sacrifice de tourterelles ou de petits pigeons. Quoi qu'il en soit, Marie rencontre Saint Siméon qui prophétise devant elle le destin tragique de son fils. Lui qui jusque là n'était que la lumière du monde, le messie tant attendu.

ENFIN L'EGLISE CATHOLIQUE

L'église avait entrepris dès la fin de l'empire romain un vaste chantier de remplacement des rites païens par des fêtes religieuses. On l'a vu au sujet de Noël.

Ainsi le pape Gélase Ier au Vè siècle (que nous retrouverons au sujet de Saint Valentin) remplaça le vieux rite païen des lupercales, rite de la lumière hérité des romains par une fête religieuse, la fête de la Chandeleur, où l'on commémore 40 jours après Noël un rite…hébraïque. En orient, c'était jour chômé. En occident, on portait des torches en procession, signe de lumière. Cette fête devînt du même coup en 1372 en Avignon fête de la Purification de la Vierge.

DE TORCHE EN CHANDELLE

Mais Chandeleur vient précisément de candela - la chandelle - reprise dans l'expression Festa candelarum, fête des chandelles. Car dans les églises, les torches sont remplacées par des chandelles bénies que l'on conserve allumées, autant pour signifier la lumière que pour éloigner le malin, les orages, la mort,etc… et invoquer les bons augures à veiller sur les semailles d'hiver qui produiront les bonnes moissons de l'été prochain. Les cierges bénis sont emportés dans les foyers pour le protéger. Aujourd'hui, on bénit les cierges pour rappeler que Jésus est lumière du monde.

C'est pourquoi de nombreux dictons sont nés de ce jour de février, sur le même thème : "Rosée à la Chandeleur, Hiver à sa dernière heure.", "A la Chandeleur, L'hiver s'apaise ou reprend vigueur", "A la Chandeleur le jour croît de deux heures. Car les jours allongent sérieusement, la végétation du blé en herbe prend de l'importance, et une offensive de l'hiver serait alors particulièrement cruelle.

LES CREPES

Tous ces symboles se retrouvent aujourd'hui dans cet emblème de la Chandeleur qu'est la crêpe. Ce disque doré rappelle lui aussi le soleil, dont le retour commençait enfin à se préciser les peuplades du Nord de l'Europe et pour les Celtes. On dit aussi que notre pape Gélase retapait avec des crêpes les pélerins arrivés à Rome en pélerinage. La crêpe est faite à base du froment de la moisson précédente, que l'on utilise ainsi en quantité car les futures moissons ne sont plus très loin ! Voilà sans doute pourquoi la crêpe est si populaire en Bretagne. Même si sa variante au sarrasin est moins dorée mais permet des mariages salés. Avec une bolée de cidre, la fête est complète.

On fait sauter la première crêpe sur l'armoire, car elle ne moisira jamais. L'intérêt de cette pratique peut paraître limité, sauf si elle préserve de la moisissure l'ensemble de la future récolte !
De plus il faut les faire sauter avec une pièce dans la main (un € bien sûr maintenant…) afin de s'assurer prospérité toute l'année. Le tout aux lueurs des chandelles, qui par ailleurs éviteront à la cuisine de rester enfumée pendant 3 jours !
Les crêpes ont envahi le Mardi-Gras aussi, mais c'est une autre histoire … 

 

Revoici pour l'occasion mes crêpes de schtroumpf tirées du livre de mon partenaire alpage

 

  mes-images2-6780.JPG

clic sur la photo

crêpes bleues à l'orange

 

patma-18-3329.JPG

 

pour 4 grandes crêpes

125 gr de farine

2 càs de sucre en poudre

1 oeuf

20 cl de lait

15 gr de beurre fondu

5 oranges

10 gr de beurre

1 càs de sucre en poudre

sucre glace

du grand marnier

8 cl de curaçao bleu

un  peu de margarine de cuisson

patma-18-3301.JPG

 

Mélanger la farine,le sucre,l'oeuf,le lait, le beurre et le curaçao.

Laisser reposer sous un drap 30 minute à température ambiante.


 

patma-18-3304.JPG


Faire fondre un peu de  margarine dans la poêle et mettre une louche de pâte et faire cuire.


patma-18-3316.JPG

 

retourner et laisser cuire l'autre côté


patma-18-3317.JPG

 

patma-18-3318.JPG

 

Peler à vif les oranges, prélever les quartiers ,couper les en morceaux.

Faire blondir  10 gr de beurre et faire revenir les oranges


patma-18-3325.JPG

 

Ajouter  1 càs de sucre en poudre puis le grand marnier et flamber.


patma-18-3326.JPG

 

Mettre la garniture sur la crêpe et saupoudrer de sucre glace


patma-18-3327.JPG

 

patma-18-3328-copie-1.JPG

 

patma-18-3329.JPG

 

ou aux framboises

 

patma-18-3342.JPG

 

patma-18-3343.JPG

 

patma-18-3344.JPG

 

A demain pour une nouvelle aventure culinaire

             Patmamy

Repost 0
Published by patmamy - dans crêpes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ciboulette-cannelle-et-compagnie2.over-blog.com
  • Le blog de ciboulette-cannelle-et-compagnie2.over-blog.com
  • : ma cuisine de chaque jour, joyeuse,festive, inventive,
  • Contact

partenaires

2.gif

 


 

 

livre-de-cuisine.jpg

 

 

 

 

 

logo_home.png

 

 

header 01

 

 

 

61464013.jpg

kjhgfdcv141008-b--1--bebe-ange-colombe.gif

 

 

 

 

 

mon autre blog

ciboulette-cannelle-et-compagnie.overblog.com

creation fee feerique ciboulette cannelle et cie 2

 

gifs_gratuits-20-96-.gif

 

 

 

 

35351544.gif

 

 

 

2150615931_19d0987b9e_o.jpg

 

 

 

 

 

37953831.jpg

 

 

salon-blog

 

jeu-interblog.jpg

 

Liens